La version bêta de DSM Synology 7.1 est sortie le 22 février 2022. Elle préfigure pas mal de choses intéressantes pour les semaines et mois à venir. En particulier, ce sont les utilisateurs de produits Apple et de NAS Synology qui vont pouvoir bénéficier de certaines avancées vraiment intéressantes au niveau de la synchronisation des fichiers (ou du retour de certaines fonctions diront certains). Mais qu’est-ce qu’un NAS, qu’est-ce que Synology, et quelles sont ces fonctionnalités qui vont sortir? On voit tout ça en détail.

Petit commentaire en préambule à cet article: la plupart des liens que je présente ci-dessous sont tirés du site de Synology. La raison est simple: Synology est le fabricant de NAS que je connais le mieux et c’est la raison pour laquelle j’ai utilisé ces liens. Ce ne sont pas des liens d’affiliation.

[Update du 25/03/22] la version Release Candidate de DSM (pré-version de production) est sortie.

[Update du 07/04/22] Ca n’aura pas trainé: la version finale de DSM 7.1 est disponible pour tous depuis ce 7 avril. Cependant, la synchronisation à la demande sur macOS et la synchronisation bidirectionnelle sur iOS/iPadOS ne sont pas encore disponibles dans les applications « officielles ». En effet, Synology vient de lancer la version bêta (= version de test) de l’application Synology Drive Mobile pour iOS et Android afin de détecter et corriger les bugs. A suivre!

[Update du 01/06/22] Synology vient de publier les versions officielles de Synology Drive Mobile pour iOS et Android. Yapluka!

[Update du 29/06/22] Dans le prolongement de ce qui a été fait pour iOS, Synology vient de déployer une bêta du client macOS avec prise en charge des puces Apple Silicon ainsi que de la synchronisation à la demande. A tester uniquement sur des machines non critiques!

[Update du 22/08/22] Synology vient de déployer la bêta de Synology Drive Server 3.2 (contre 3.1 actuellement) ainsi qu’une mise à jour du client macOS permettant de synchroniser des fichiers à la demande. Celui-ci est également toujours en bêta mais a été revu et corrigé. Les choses semblent avancer dans la bonne direction.

NAS, Synology et DSM: c’est quoi?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, clarifions 3 termes importants.

NAS

« NAS » est l’acronyme de « Network Attached Storage ». Il s’agit d’un serveur réseau qui va pouvoir héberger toute une série de services: synchronisation de fichiers « à la Dropbox » avec votre ordinateur, collaboration en temps réel, serveur web ou serveur mail, stockage de photos, diffusion de musique et de vidéos, sauvegarde Time Machine, surveillance vidéo… Les possibilités sont nombreuses et la solution présente un atout indéniable : c’est la possibilité de transférer toute une série de services en ligne vers une infrastructure locale.

NAS Synology

En d’autres termes, investir dans uns solution basée sur un NAS permet, du moins dans une certaine mesure, de s’affranchir de l’utilisation du cloud. C’est une décision qui n’est pas facile à prendre: un NAS offre plus de contrôle sur ses données, plus de services et de flexibilité (notamment en termes de taille de fichiers) qu’un cloud « classique ». D’un autre côté, cela nécessite également une vraie gestion, une maintenance et une bonne connaissance technique pour configurer le réseau et les outils sur le NAS. Il vaut donc mieux bien réfléchir avant de se lancer dans l’aventure ou pouvoir s’appuyer sur une personne ou un service qui possède l’expertise technique nécessaire.

Il existe différents fabricants de NAS, tous avec leurs points forts et leurs points faibles. Parmi les plus connus, nous pouvons citer Synology, Asustor et QNAP. Il existe de nombreuses marques sur le marché.

Synology a une page web qui résume assez bien ce qu’est un NAS et quelles sont ses possibilités. Je vous invite à la parcourir.

Synology

Synology est un fabricant de NAS. Il propose toute une série de machines qui vont de la plus simple à la plus robuste. Ce qui les différencie, c’est le nombre de disques de stockage que l’on peut y installer et la puissance de l’alimentation. Plus de disques nécessiteront en effet plus de puissance électrique, tout simplement.

Un autre élément qui les distingue, ce sont certaines caractéristiques matérielles dédiées à l’un ou l’autre modèle. Il peut s’agir d’une carte de décodage vidéo pour lire des flux médias en streaming sur le réseau local. Un NAS peut aussi posséder une carte de chiffrage matériel qui permet de crypter/décrypter des données.

Plus la quantité de stockage d’un modèle est importante, plus celui-ci est adapté au fonctionnement des PME et des entreprises. Les modèles domestiques se limitent en général à entre 2 à 4 disques durs. En prenant une taille de disque raisonnable cela suffit souvent amplement à offrir un service de qualité.

DSM

De la même manière que les ordinateurs fonctionnent sous Windows, Linux ou macOS, les NAS doivent disposer d’un système d’exploitation. Dans le cas des NAS, chaque fabricant dispose de son propre système. On pourrait dire de manière un peu caricaturale que, à côté de la qualité de fabrication des NAS (le matériel), c’est la qualité et l’ergonomie du système d’exploitation qui est déterminante (le logiciel). En effet, le système d’exploitation va vous permettre de configurer la sécurité et les services que vous souhaitez mettre en ligne sur votre NAS.

Dans ce domaine, Synology possède une excellente réputation. Le système est extrêmement stable, fiable, sécurisé et permet le déploiement d’un grand nombre de services. Les mises à jour sont régulières et le support est plutôt réactif et efficace. Le bémol que j’émettrais par rapport à Synology est leur propension à parfois orienter des décisions techniques dans une direction qui n’est pas très flexible, ce qui complique parfois la configuration et l’utilisation de certains services. Cependant globalement, Synology possède un des meilleurs systèmes d’exploitation sur le marché des NAS. Il s’agit de DSM, pour « Disk Station Manager ». Il est actuellement à la version 7.0 et figure parmi ce qui se fait de mieux.

Synchronisation des fichiers entre des machines Apple et un NAS Synology

La synchronisation des fichiers est une des fonctions qui m’a le plus poussé à m’intéresser aux produits Synology. En effet, utilisateur des premières heures de Dropbox et de ses équivalents, il est venu un moment où j’ai souhaité rapatrier l’ensemble de mes données et de mes fichiers depuis le cloud vers un stockage local.

Au départ, la synchronisation des fichiers dans l’écosystème Synology fonctionnait de la même manière que n’importe quel autre outil de synchronisation : toute modification sur un des fichiers d’une machine reliée au NAS (exemple: mon ordinateur) se synchronisait avec 1) le NAS et 2) les autres machines (exemple: ma tablette ou mon smartphone). Au départ, l’application proposée par Synology s’appelait DS Cloud. Synology l’a remplacée en 2018 par une nouvelle application appelée Drive qui était censée amener pas mal d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités.

Cet enrichissement s’est malheureusement fait au prix d’une complexification importante des tâches de synchronisation et, surtout, de la perte d’une fonctionnalité clé. En effet, la possibilité de synchroniser des répertoires complets de fichiers entre le NAS et un iPad ou entre le NAS et un iPhone a disparu! Seule la consultation en ligne ou la sauvegarde locale fichier par fichier a perduré.

La synchronisation entre le NAS et des « i-devices », si j’ose dire, avait vécu. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de petit rond bleu de synchronisation pour le client Synology Drive Mobile sur la 3ème branche de la partie inférieure du schéma ci-dessous. Il subsiste uniquement pour le client Synology Drive Desktop/Bureau et pour la synchronisation avec d’autre NAS (mais ce dernier point sort du cadre de notre article):

Source: site web Synology (mars 2022)

Heureusement, la conférence Synology 2022 a été l’occasion de découvrir 3 bonnes nouvelles pour les utilisateurs de produits Apple qui s’appuient sur des NAS Synology pour la synchronisation de leurs fichiers.

Synology Drive Client Desktop compilé nativement pour les puces Apple Silicon

La première bonne nouvelle, c’est que le client Synology Drive pour Mac va enfin prendre en charge nativement les Macs équipés des puces Apple Silicon, et donc de les puces M1 & co. Aujourd’hui, ce client est compilé pour les architectures Intel uniquement. Il s’appuie donc sur l’émulateur Rosetta 2 pour fonctionner sur les Macs équipés de processeurs Apple.

Cette prise en charge native des puces Apple Silicon est de bonne augure pour 2 choses. Premièrement, on peut espérer une meilleure intégration du client avec le système d’exploitation macOS, et donc sans doute des fonctionnalités plus abouties et enrichies. Deuxièmement, on peut s’attendre à une meilleure efficience du programme et donc une consommation d’énergie réduite. Cela contribuera, même modestement, à augmenter la durée de tenue de la batterie des Macs portables entre deux charges

Synchronisation à la demande sur Mac

Second élément intéressant pour les Macs, c’est la possibilité de disposer de la synchronisation à la demande. Cela signifie que la liste des fichiers sur le NAS et sur la machine locale sont identiques mais que certains fichiers sont uniquement stockés sur le NAS, à distance, et pas sur la machine locale. Il faut savoir que cette fonctionnalité existe déjà pour le client Synology Drive pour les PC tournant sous Windows. Bien entendu, cette différence a créé pas mal de confusion chez les utilisateurs (et de frustration pour les utilisateurs Mac).

Source: « Home » keynote, Synology 2022 (à 10:25)

D’après la vidéo dédiée à Synology Drive publiée durant la keynote Synology 2022, il semblerait qu’Apple ait rendu le retour de cette synchronisation possible en mettant une nouvelle API à disposition. Annoncée il y a 2 ans, Apple ne l’a finalement pas livrée, ce qui a mis Synology dans l’embarras.

Il n’est pas impossible que l’API en question soit le framework « File Provider ». Selon le site MacGénération, « Ce framework disponible depuis Big Sur permet au service de mieux prendre en charge diverses fonctionnalités de macOS (tags, date de dernière ouverture, présence dans la barre latérale du Finder sous l’intitulé Emplacements…), mais il implique aussi de gros changements qui sont très diversement appréciés ou mal compris. »

Cette synchronisation à la demande peut être particulièrement pertinente lorsqu’on travaille avec de très gros fichiers. Par exemple, lorsqu’on réalise un montage vidéo avec des fichiers volumineux, il peut être intéressant de les synchroniser localement le temps du montage. Cela permet de bénéficier d’une plus grande vitesse de travail. Ensuite, une fois le montage réalisé, il suffit de laisser les fichiers synchronisés mais stockés uniquement sur le NAS. Cela permet d’économiser le stockage du Mac. Bien entendu, d’autres cas d’usage existent mais celui-ci me paraît particulièrement parlant.

Les choses semblent aller dans la bonne direction et un membre de l’équipe Synology Drive a confirmé début mars l’arrivée de cette fonctionnalité courant du second trimestre 2022:

Source: Forum Synology

Croisons les doigts!

Synchronisation bidirectionnelle pour iPhone et iPad

Enfin, la synchronisation bidirectionnelle entre les fichiers présents sur le NAS et iOS ainsi qu’iPadOS va faire son grand retour. Comme je le mentionnais plus haut, c’est une fonctionnalité qui avait disparu avec l’avènement de Synology Drive. Il y aura donc-ENFIN!-à nouveau une VRAIE synchronisation entre un iPhone ou un iPad et les NAS Synology:

Source: « Home » keynote, Synology 2022 (à 8:33)

Le client Synology pour mobile va donc se comporter comme les autres outils de synchronisation tels que Dropbox ou OneDrive, mais avec un serveur de stockage local: votre NAS. Un membre de l’équipe Synology a également confirmé cette information sur les forums du fabricant:

Source: Forums Synology

Pour conclure

Quand?

Comme en attestent les discussions sur les forums Synology, il semble que l’ensemble de ces fonctionnalités seront disponibles à partir du second trimestre 2022. En effet, il y a fort à parier que la version bêta de DSM 7.1 sera suivie d’une Realease Candidate (pré-version de production). Cette « RC » sera suivie de la version finale. La version définitive du nouveau client Synology Drive Client devrait être publiée simultanément ou, à defaut, être publiée dans une version beta a tester.

Le second trimestre de 2022 semble donc une échéance tout à fait envisageable et réaliste. Avril, mai ou juin? Les paris sont ouverts!

En résumé

La synchronisation des fichiers pour les utilisateurs d’Apple et Synology Drive va connaître une solide embellie en 2022. Espérons que le degré de finition des fonctionnalités sera à la hauteur de l’attente et que la synchronisation sera efficace et robuste. Les carences récentes ont crée pas mal de crispation et de frustration parmi les utilisateurs et l’attente est élevée. Cependant, je pense que les équipes de Synology en sont conscientes. Quand on voit la qualité du travail accompli pour DSM 7.0, on peut espérer le meilleur pour l’évolution de Synology Drive. Et ceci tant pour le client desktop que pour la version mobile.

Vivement!

One more thing…

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les NAS, je vous recommande de consulter le site web Cachem. C’est un site dédié aux NAS: les articles et les tests sont très concrets et complets. Le forum est également très actif et on peut y trouver de l’aide pour n’importe quelle question ou un problème de configuration. En plus, l’équipe qui anime ce site est composée de vrais passionnés. Ils sont super sympas, disponibles et jamais avares de conseils. Bref, un site à soutenir!

Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous!

(1 votes, moyenne: 5,00/5)
Loading...